GÉNÉRALITÉS

  • Nous vous recommandons le mode d’entretien le plus adapté à votre tapis qui est  l’aspirateur sans brosse à puissance maximale de 800 Watt.
  • Il est à noter qu’au début, les tapis – notamment en laine – rejettent des excédents de fibre et donc « débourrent ». Afin de ne pas les abîmer, nous vous recommandons – le cas échéant -  d’enlever les bourres manuellement.
  • Le nettoyage à sec est plus adapté aux endroits les plus sales. Une poudre absorbante  de nettoyage de tapis vous sera d’une grande utilité. Son utilisation  est simple : Répandre le produit uniformément sur la (ou les) surface concernée et faire pénétrer la poudre à l’aide d’une brosse. L’aspirateur permettra ensuite d’éliminer des saletés absorbées par la poudre … et voilà votre tapis comme neuf !
  • En cas de tache, réagissez rapidement en enlevant le maximum de produit, à l’aide d’un papier absorbant, si ce dernier est liquide. Vous éliminerez par la suite les salissures libres à l’aide d’un aspirateur. Enfin, brossez les substances sèches incrustées à l’aide d’une cuillère ou du dos d’un couteau.
  • Traitez toujours une tache en partant du bord vers le centre. Cela l’empêchera de s’étendre.
  • Utilisez un produit de détachage adapté.  Vous pourrez en vérifier la compatibilité avec votre tapis en l’appliquant sur une partie peu visible de votre tapis.
  • Il est plus que recommandable de ne jamais verser le produit directement sur votre tapis. Utilisez un chiffon propre et tamponnez les surfaces concernées. Vous sécherez par la suite à l’aide d’une serviette propre ou d’un sèche-cheveux.
  • Prudence! Ne manipulez les produits nettoyants qu’avec grande précaution. Essayez-les toujours au préalable sur un coin peu visible pour limiter les risques de décoloration.
  • Ne jamais utiliser l’acétone ou de trichloréthylène sauf pour les tâches de colle sur les tapis en laine.

guide de detachage

ASTUCES DE DÉTACHAGE

  • Alcools et boissons alcoolisées : Appliquez légèrement sur la tache une solution d’eau combinée à de l’alcool à 90°. Saupoudrez de talc. Laissez sécher. Aspirez.
  • Boue : Une fois la tache sèche, brossez. Ensuite, frottez la surface tachée à l’aide d’une solution composée d’un litre d’eau contenant une cuillère d’ammoniaque diluée.
  • Bougies : Repassez au fer, à température douce, sur un papier buvard puis frottez délicatement avec un solvant (benzine ou essence).
  • Beurre : Utilisez du solvant (Benzine, essence) puis une poudre absorbante que vous aspirerez ou brosserez après 12 heures environ. Recommencez si nécessaire.
  • Café ou thé : Nettoyez à l’aide d’un chiffon imbibé d’eau tiède mélangée à du shampoing.
  • Chewing-gum : Frottez le chewing-gum à l’aide de glaçons, il se décollera par petits fragments.
  • Chocolat : Frottez en cercle avec un solvant (White-spirit, benzine, essence). S’il reste des traces, appliquez une solution composée de 50% d’alcool à 90° et de 50% d’eau en frottant délicatement.
  • Colle : Essayez d’abord de l’eau chaude en tamponnant superficiellement les fibres. Si la colle ne se dissout pas vous pourrez utilisez de l’acétone (par tamponnement sans inonder la fibre) sur vos tapis exclusivement en laine et ce pour les colles cellulosiques. Par contre, pour vos tapis en fibre de synthèse (polyester), utilisez un mélange moitié alcool à 90° et moitié eau.
  • Confiture : Utilisez de l’eau tiède légèrement alcoolisée.
  • Eau : Épongez et séchez au maximum et le plus vite possible pour que l’envers du tapis ne soit pas pénétré.
  • Lait : Utilisez un solvant (benzine, essence) que vous appliquerez en frottant dans des mouvements circulaires. Si nécessaire, vous pourrez utilisez un mélange moitié eau, moitié alcool à 90°.
  • Mercurochrome : Tamponnez la tâche avec trois tiers d’eau et un tiers d’alcool dénaturé. Opérez avec précaution.
  • Encre : Si l’encre est encore humide, épongez d’abord au buvard puis employez un mélange d’eau tiède, de savon et d’alcool à 90°. Changez de chiffon fréquemment lors du nettoyage.
  • Fruits : Frottez rapidement avec une solution composée d’un quart d’eau et de trois-quarts d’alcool à 90°.
  • Goudron-mazout : Voir « Beurre ».
  • Graisses, huile, cirage, sauces (substances grasses) : Voir « Beurre ».
  • Herbe / Légumes : Utilisez une solution composée d’alcool à brûler, alcool, eau chaude associée à un détergent pour lingerie fine puis shampoing pour tapis.
  • Moisissures : Tamponnez avec de l’eau ammoniacale.
  • Œufs : Voire « Lait ».
  • Parfum : Tamponnez à l’alcool dénaturé.
  • Peintures : Frottez, dans un premier temps, délicatement avec de l’essence de térébenthine puis employez une poudre de commerce. Laissez pénétrer 12 heures puis aspirez ou brossez.
  • Rouge à lèvres : Tamponnez avec de l’alcool dénaturé ou de l’éther.
  • Sang : Épongez dans un premier temps et appliquez ensuite du vinaigre pur. Effectuez un essai sur un coin peu visible (risque de décoloration).
  • Sucre : Voir « Confiture ».
  • Teinture pour cheveux : Humectez la tache avec une solution chaude d’hydrosulfite à 5%. Rincez à l’eau claire et faites sécher.
  • Urine : Agissez rapidement. Épongez le plus possible et appliquez du vinaigre blanc pur (après essai sur coin peu visible). Vous pourrez essayer également avec de l’eau « Gazeuse ».
  • Vernis à pouvez : (Voir colle cellulosique). Épongez au maximum puis tamponnez avec du vinaigre blanc pur. En cas d’échec, vous pourrez essayer la solution suivante : 3/7ème d’alcool à brûler + 3/7ème d’éther + 1/7ème d’ammoniaque.
  • Vin pouvez : Épongez et tamponnez avec une solution d’eau tiède combinée à un détergent pour linge délicat. À noter que l’alcool à brûler (ou dénaturé), l’ammoniaque ou le vinaigre d’alcool donnent aussi de bons résultats.
  • Vin rouge : Épongez et tamponnez avec du vin blanc puis avec de l’eau pure. L’alcool à brûler ou dénaturé donne aussi de bons résultats. Pour les tâches anciennes, privilégiez la glycérine ou le savon mou pour d’abord les ramollir.
  • Vomissures : Raclez au maximum, tamponnez à l’eau froide et de l’ammoniaque diluée.

Nettoyage-tapis-en-laine

ÉTAPES  D’ENTRETIEN

  • Étape 1 : Commencez tout d’abord par dépoussiérer le tapis. Si vous avez des animaux domestiques et Pour enlever les poils de chiens ou de chats particulièrement collants, utilisez des gants en caoutchouc ou un vieux collant en nylon roulé autour de la main. L’électricité statique créée par le frottement attirera les poils. Pour finir, passez l’aspirateur avec le plus grand soin.
  • Étape 2 : Détacher le tapis est une étape nécessaire à son entretien. Pour ce faire, mélangez dans un bol quelques gouttes de vinaigre à fécule de maïs. Vous appliquerez ensuite cette solution sur la tache et frotterez à l’aide d’une éponge de l’extérieur vers l’intérieur (pour ne pas faire déborder davantage les taches). Ce mélange dissout les taches et les graisses et nettoie les fibres du tapis. Une fois les taches enlevées, vous pourrez passer au nettoyage à l’aide d’une mousse faite maison. Les préparation de la « mousse maison » est simple : Vous pouvez vous servir d’un savon végétal (savon de Marseille, savon noir ou à défaut du liquide vaisselle bio) que vous battrez au fouet jusqu’à ce que son aspect devienne mousseux. Prélevez-en un peu avec une brosse douce puis frottez la surface délicatement. Pour finir, rincez soigneusement sans détremper le tapis puis séchez à l’aide d’un chiffon blanc.

Une petite astuce pour finir : Tournez régulièrement votre table de façon à ce que les pieds ne reposent pas au même endroit sur le tapis. Cela évitera les marques trop prononcées !

Guide-d-'entretien